Désordonné et impuissant

Le siècle se termine, et nous avons vingt ans. Et là je m’aperçois que j’ai tout mélangé. Ce n’est pas amusant, mais c’est un peu vivant. Du moins le genre de vie que je peux encore vivre. Bien sûr c’est ridicule, c’est mélodramatique bien au-delà du raisonnable, mais ça correspond bien à ce que je ressens. Une vie à refaire qui ne le sera jamais. Bienheureux si je puis au moins écrire ces mots, et rire un peu de ma tristesse. Et Dieu sait pourtant que celle-ci me pénètre, me traverse, m’abat. Je ne veux pas mourir avant d’avoir chanté combien je vous aimais, vous les partis trop tôt, vous que je n’ai pas su garder auprès de moi. Je n’ai pas de passion, je n’ai pas de maison, juste un paquet d’amour désordonné et impuissant. Tout ça n’est pas très drôle, décoratif ni amusant. C’est juste pitoyable. Un gros paquet de larmes qui demandent à sortir et qui sont si nombreuses qu’elles débordent de partout. Enfin cela n’est rien. Cela me passera. Rapidement j’espère.
« Je vous fais toutes mes excuses. »

One Comment

  1. I’d personally also love to provide that if you do not currently have an insurance policy or else you tend not to form part of any kind of team insurance coverage, you may nicely really benefit from seeking assistance from a health insurance broker. Self-employed as well as individuals with medical ailments normally seek the help of any medical health insurance brokerage service. Thanks for your writing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *